+227 20 72 36 17 contact@plan.ne
  1. Les 05 et 06 Décembre 2022 s’est tenue, à Paris, la Table Ronde des Investisseurs et des Partenaires au développement sur le financement du Plan de Développement Economique et Social (PDES 2022-2026).
  2. La Table Ronde a été organisée par le Gouvernement de la République du Niger en partenariat avec le Groupe de la Banque Mondiale, le Système des Nations Unies, la France, la Délégation de l’Union Européenne et avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers bilatéraux et multilatéraux du Niger.
  3. La Table Ronde s’est déroulée en deux temps à savoir : un volet institutionnel des partenaires techniques et financiers et des amis du Niger tenu le 05 décembre et un Forum des investisseurs privé tenu le 06 décembre.
  4. La cérémonie d’ouverture officielle de la table ronde et du forum des investisseurs a été placée sous la présidence effective de S.E.M Mohamed BAZOUM, Président de la République, Chef de l’Etat, en présence de S.E.M Amadou BA, Premier Ministre de la République du Sénégal, représentant S.E.M Macky SALL, Président de la République du Sénégal, Président de l’Union Africaine, de la Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre en charge de l’Europe, de la Francophonie et des partenariats internationaux, représentant le Gouvernement de la République Française, des représentants de plusieurs pays amis du Niger, des dirigeants des organisations et institutions partenaires du développement du Niger, des représentants du secteur privé et de la société civile .
  5. L’ouverture de la Table Ronde a été marquée par une importante allocution de S.E.M Mohamed BAZOUM, précédée du discours de bienvenue de Dr Rabiou ABDOU, Ministre du Plan, des interventions du Représentant du Gouvernement de la République Française, de M. Sediko DOUKA, Commissaire aux infrastructures, Energie et Digitalisation à la Commission de la CEDEAO, de plusieurs chefs de délégation, de S.E.M Janez LENARCIC, Commissaire européen à la Gestion des Crises ; M. Ousmane DIAGANA, Vice-Président de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre ; de S.E.M. Amadou BA, Premier Ministre de la République du Sénégal et d’un Film documentaire.
  6. Dans son allocution d’ouverture, S.E.M Mohamed BAZOUM, Président de la République, Chef de l’Etat, a remercié les Autorités Françaises pour avoir accepté d’abriter cette importante Table Ronde et pour l’accueil chaleureux qui a été réservé à lui-même ainsi qu’à la délégation qui l’accompagne. Il a, par ailleurs, adressé ses meilleurs remerciements aux dirigeants des pays amis, des organisations et institutions partenaires du développement du Niger, aux opérateurs du secteur privé et aux représentants de la société civile, pour l’intérêt et le soutien qu’ils portent au développement économique et social du Niger.
  7. Le Président de la République a relevé le succès enregistré dans le domaine politique, économique et social malgré les quatre chocs auxquels le pays a fait face à savoir : le choc sécuritaire, le choc sanitaire lié à la Covid 19, la baisse des prix des principaux produits d’exportation (uranium et pétrole) ainsi que les effets du changement climatique et le défi démographique dans la mise en œuvre du PDES 2017-2021. Il a également indiqué les perspectives pour la mise en œuvre du PDES 2022-2026. Il ressort ainsi que le PDES ambitionne de réaliser un taux de croissance économique annuel moyen de 9,3%, un taux d’inflation inférieur à 3% et un déficit budgétaire global contenu à moins de 3%. La croissance sera durable et inclusive afin qu’elle profite à toutes les couches socioéconomiques, notamment les plus défavorisées. Au total, l’ambition est de baisser le taux de pauvreté de 8 points de pourcentage sur la période du plan.
  8. Le Chef de l’Etat a insisté sur les ressources nécessaires pour la mise en œuvre du PDES 2022-2026 qui sont de 29,62 milliards d’euros, dont les 45% seront assurées par l’Etat. Le reste des financements est attendu des partenaires au développement pour 10,6 milliards d’euros et du reste du secteur privé pour 6,0 milliards d’euros.
  9. Les différents invités ont salué l’initiative du Gouvernement nigérien pour l’organisation de la Table ronde. Ils ont apprécié la pertinence de la vision et des orientations ainsi que la qualité des documents présentés.
  10. Les participants ont partagé des témoignages d’expériences à travers lesquels ils ont souligné les dynamiques positives dans les domaines du capital humain, de l’inclusion et la solidarité, la transformation structurelle de l’économie, la gouvernance, la paix et la sécurité. Ils ont reconnu à l’unanimité l’exception du Niger : Pays sahélien, résilient aux multiples chocs qui incarne la stabilité, l’alternance démocratique, l’état de droits et la croissance dans un environnement volatile. La pertinence du slogan de la Table ronde « Niger, Terre d’accueil et d’opportunités» est reconnue par tous.
  11. Les travaux de la Table Ronde se sont poursuivis avec la présentation du PDES 2022-2026 et les panels sur : (i) le développement des chaînes de valeur pour une transformation structurelle de l’économie, (ii) l’inclusion sociale et la solidarité et (iii) la stabilisation et le relèvement.
  12. A l’issue de la présentation du PDES 2022-2026 et des panels, tous les partenaires au développement présents à la Table ronde ont adhéré au PDES en tant que cadre de référence de leurs appuis à la politique économique, financière et sociale du Niger.
  13. Les participants à la Table Ronde ont encouragé le Gouvernement dans la poursuite des efforts en matière d‘investissement et de réformes dans les domaines prioritaires du PDES. Les partenaires ont mis l’accent sur la nécessité d’assurer le financement des interventions inscrites dans le Plan d’Actions Prioritaires du PDES et de poursuivre la réalisation des études de faisabilité de tous les projets contenus dans la banque de projets.
  14. Les amis du Niger ont recommandé par ailleurs que l’attention soit davantage portée sur les aspects suivants : l’amélioration des capacités d’absorption des crédits, la mise en place d’un partenariat multi-bailleurs pour les projets structurants, la participation politique et économique des femmes et des jeunes, l’augmentation de la résilience des écosystèmes et des communautés face aux chocs notamment climatiques et sécuritaires, à travers des investissements accrus dans le domaine des services sociaux de base, la stabilisation et le relèvement, le développement des chaines de valeurs agro sylvopastorales, halieutiques, pétrolières et minières.
  15. Lors des annonces et promesses des partenaires, les indications des Chefs de Délégation ont permis de préciser leurs contributions de financement en appui à la mise en œuvre du PDES. A cet effet, la Table Ronde a enregistré des annonces de contributions de 22,7 milliards d’euros pour un besoin de 10,3 milliards d’euros, assurant ainsi la couverture, attendue des Partenaires institutionnels, des besoins de financement pour la mise en œuvre du PDES 2022-2026 à hauteur de 220%. La revue à mi-parcours prévue en 2024 permettra de rendre compte de l’état de mise en œuvre et de mettre à jour les prévisions économiques pour tenir compte des nouvelles opportunités économiques devant absorber ce supplément de ressources.
  16. L’ouverture du Forum des investisseurs privés a été marquée par l’allocution de S.E.M Mohamed BAZOUM, Président de la République, Chef de l’Etat, précédé par le discours d’accueil de Dr Rabiou ABDOU, Ministre du Plan. Dans son discours d’ouverture du Forum des investisseurs, le Président de la République a remercié les participants pour leur présence. Il a mis l’accent sur la modernisation du secteur privé et les réformes engagées pour améliorer le climat des affaires au Niger. Il a, en outre, présenté aux investisseurs ses ambitions d’intensification des réformes pour valoriser les énormes potentialités d’investissement dont regorge le Niger. Ces opportunités d’investissement concernent le domaine minier, pétrolier et gazier, les infrastructures économiques (aéroports, routes, énergie, ports secs), l’agroindustrie par la transformation et la valorisation industrielle des produits agropastoraux à forte rentabilité. Il a conclu son intervention en invitant les investisseurs privés à venir investir massivement au Niger pour partager la croissance attendue.
  17. Par la suite, plusieurs personnalités se sont relayées à la tribune pour délivrer des messages à l’endroit du secteur privé national et international. C’est le cas en particulier de Mr Moussa Sidi Mohamed, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, représentant du secteur privé nigérien, du VicePrésident de la Société Financière Internationale, Ambassadeur, Chef de Délégation de l’Union Européenne au Niger ; de M. Antonio David, Chef de Mission du FMI pour le Niger, de M. Abdoulaye Diop, Président de la Commission de l’UEMOA ; de M. Jean-Claude Kassi Brou, Gouverneur de la BCEAO.
  18. Les différents intervenants ont témoigné des progrès importants enregistrés par l’économie nigérienne, de l’amélioration du climat des affaires, des potentiels de développement, de la qualité du dialogue public-privé, de la dynamique des réformes enclenchée au Niger (au-dessus de la moyenne communautaire), des opportunités de la ZLECAF et de la position avantageuse du Niger entre l’Afrique de l’Ouest et le Maghreb donnant l’accès à un marché de 550 millions de consommateurs, des potentialités de la digitalisation et de l’économie numérique, des niches de partenariat public-privé offertes pour l’économie verte et de l’énergie propre. Les dirigeants des institutions multilatérales ont aussi annoncé leurs engagements à accompagner les investisseurs et le Niger pour déployer tous leurs instruments de garanties, de financement et d’appuis stratégiques pour soutenir les ambitions du PDES 2022-2026.
  19. Après l’ouverture, les travaux ont été organisés sous forme de sessions et de panels. Les sessions ont porté sur le climat des affaires et les opportunités d’investissements. Les panels ont porté sur les opportunités d’affaires dans les chaines de valeur de l’agro-industrie, les chaines de valeurs ministères et pétrolières, les infrastructures énergétiques, de transports et de télécommunications. Il ressort des discussions en session et en panels : la nécessité de la poursuite et l’intensification des réformes en matière d’amélioration du climat des affaires, l’amélioration de l’accès à l’électricité, la réaffirmation de la disponibilité des partenaires institutionnels à accompagner les entreprises du domaine, la poursuite de la contribution des partenaires institutionnels en matière de renforcement du climat des affaires.
  20. Lors des annonces et manifestation d’intérêt, plusieurs Mémorandum d’entente et manifestation d’intérêt ont été enregistrés pour un montant global de 8,5 milliards d’euros pour un besoin de 6 milliards d’euros, soit un taux de couverture du secteur privé de 140%.
  21. Au total, les annonces et manifestation d’intérêts d’un montant global de 45,0 milliards d’euros ont été enregistrées, pour un besoin global de 29,6 milliards d’euros, assurant ainsi une couverture globale de 150% du total des ressources attendues.
  22. Ce niveau d’engagement assurant ainsi très largement la couverture des besoins de financement témoigne de la qualité et de l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre le Niger et ses partenaires.
  23. En conclusion, toutes les parties se sont félicitées du succès des travaux de la Table Ronde des Investisseurs et des Partenaires au développement tenue à Paris les 05 et 06 décembre 2022.
  24. Le Gouvernement du Niger remercie ses partenaires pour la confiance renouvelée et pour le soutien massif, aussi bien technique que financier, pour la mise en œuvre du Plan de Développement Economique et Social (PDES) 2022 – 2026.
  25. Fait à Paris, le 6 Décembre 2022

La Table Ronde